mardi 17 octobre 2017

L'homme nouveau a de la joie à donner

Chers amis,


« Et voici : « Qui sème avec parcimonie moissonne aussi avec parcimonie.
Qui sème avec bénédictions moissonne aussi avec bénédictions »
A chacun le choix du cœur, sans tristesse ni contrainte, car « Elohîm aime qui donne avec joie ». (Version Chouraqui – 2 Corithiens 9.6-7).

Il y a de la joie dans le cœur de l’homme nouveau à donner « de la part » de Dieu. Il sait que son action est motivée par l’amour de Dieu. Il sait qu’il est choisi pour que le vouloir de Dieu soit fait sur la terre aussi. Il agit avec spontanéité en faveur de qui de droit.

L’homme nouveau agit bien au-delà de ce qu’il pense ou imagine humainement. Assuré d’être assis en Christ à la droite de Dieu, il agit surnaturellement, conscient de la richesse qu’il détient dans son royaume. Ce qu’il sème lui est fourni en haut, et non en bas. Là où est son trésor, là est son cœur.
Ainsi était l’ardeur des chrétiens de la Macédoine. Dans les tribulations, du fond de leur pauvreté, le chérissement de Dieu dans le cœur de chacun était tel, que tous ont abondé de joie à ce que surabonde le trésor de leur générosité à l’encontre de ceux qui attendaient le secours de Dieu.

Lors de notre récente mission en Suisse, une petite fille de 11 ans nous partage cette réflexion qui se révélait dans son cœur, je cite aussi fidèlement que possible ses propos :
« Dieu est Amour.
Dieu agit avec amour.
Si Dieu qui est Amour, et qu’Il agit avec amour, Il agit donc avec Lui-même.
Il agit avec Sa Personnalité ».

Par définition, l’homme nouveau, né en haut, est de nature divine en qui Dieu agit avec Lui-même. Ce n’est plus l’homme naturel séparé de la gloire de Dieu qui vit. C’est l’homme nouveau, né en haut, le divin qui se lève et se révèle dans le Christ pour servir et dispenser le trésor de sa générosité.
Demeurant en Christ, et Christ demeurant en lui, l’homme nouveau est le reflet qui témoigne de Son Amour. Il donne avec joie, car il possède tout pleinement en Jésus, le Fils premier-né d’entre les morts.
Là est le trésor de sa générosité, source intarissable de l’homme nouveau que tu es (ou peux devenir).
D’un point de vue naturel, les chrétiens de la Macédoine eurent conscience de leurs propres limites. Aussi, se sont-ils donnés eux-mêmes d’abord au Seigneur Jésus, selon le vouloir de Dieu, et ensuite pour la cause de ceux qui attendaient le secours divin.

Lisons et entendons la Parole de Jésus dans l’Evangile de Jean 15 :
« 1 Moi, je suis la vigne, la vraie, et le père, le mien, est le vigneron.
2 Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l’enlève.
Et tout porte-fruit (sarment) il l’émonde, pour qu’il porte plus de fruit.
3 Déjà, vous, vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai dite.
4 Demeurez en moi, et moi en vous.
Comme le sarment ne peut porter de fruit de lui-même s’il ne demeure sur la vigne, ainsi, vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
5 Je suis la vigne, et vous les sarments.
Qui demeure en moi, et moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit, parce que sans moi vous ne pouvez rien faire.
6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment.
Il se dessèche, ils sont rassemblés, jetés au feu, et ils brûlent.
7 Si vous demeurez en moi et si mes dires demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela viendra pour vous.
8 En cela mon Père est glorifié, que vous portiez beaucoup de fruit, et que vous soyez mes adeptes.
9 Comme mon père m’aime, moi aussi je vous aime.
Demeurez dans mon amour.
10 Si vous gardez mes ordres, vous demeurerez dans mon amour.
Ainsi je garde, moi aussi, les ordres de mon père et je demeure dans son amour.
11 Je vous dis cela pour que mon chérissement soit en vous et que votre chérissement soit plein.
12 Voici mon ordre : aimez-vous les uns les autres comme je vous aime.
Personne n’a de plus grand amour que celui qui livre son être pour ses amis.
14 Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous prescrits.
15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son Adôn.
Mais je vous appelle mes amis, parce que, tout ce que j’ai entendu de mon père, je vous l’ai fait connaître.
16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis.
Je vous ai établis pour que vous alliez et que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure.
Ainsi, quoi que vous demandiez au père en mon nom, il vous le donnera.
17 Voici ce que je vous prescrits : aimez-vous les uns les autres. »
(Version Chouraqui)



Nouvelles :

Accompagnés de Samuel, nous avons visité les maisons de prières en Suisse comme la maison de Timothée chez Thomas et Ginette.
Nous avons été reçus merveilleusement et recueilli des témoignages.
Nous avons profité pour en enregistrer certains en vue de diffuser sur le réseau de la télévision francophone dans le cadre de nos émissions REFLEXION. Vous les retrouverez prochainement sur youtube.

Nous avons visité nos amis Jean-Pierre et Evelyne Sordet sur une station de radio où Samuel et moi avons été interviewés et chacun nous avons témoigné un aspect de l’œuvre de Dieu dans notre vie.
Avec eux nous avons visité un autre lieu de prière animé par le Saint-Esprit. L’action prophétique y a été manifestée, restaurant des âmes.

Nous avons franchi l’autre côté du versant de la montagne pour y rencontrer un couple d’amis missionnaires. Samuel va les rejoindre en Afrique pour une croisade d’Evangélisation. Prions pour cela.

Nous avons reçu à la maison de la Samaritaine chez Alda et Claude. Nous avons été réjouis de les retrouver, et particulièrement de la guérison miracle de Claude. Une rencontre s’est déroulée dans une action prophétique ciblée à l’encontre des personnes. Réjouis, nous l’avons été également quant à l’ouvrage déployé par nos amis pour aider toute personne à établir le véritable fondement de la foi chrétienne.

Notre dernière visite s’est déroulée près de la frontière française où un groupe de femmes se sont réunies ; deux nouvelles âmes sont entrées dans le royaume de Dieu. Des bénédictions ont été semées dans les cœurs.

Nous avons visité au retour sur la France David et Francette, la maison du Potier. Ensemble, nous avons partagé les nouvelles encourageantes et prié pour certains projets.

Notre dernière visite a été à la maison d’Epahras chez Jacques et Annette où la maison de Sion avec Pierre et Mireille, la maison de la Compassion avec Christian et Danièle et d’autres amis, nous nous sommes rassemblés dans un temps de jeûne et prière. Des jeunes gens du voyage se sont présentés pour s’engager par les eaux du baptême. Il y avait de la joie dans les cœurs.
C’est aussi là, que nous avons enregistré pour la télévision le message « Il y a de la joie à donner ».
Ce DVD ou MP3 est à votre disposition sur simple demande.



Le montage de nos émissions REFLEXION enregistrées récemment est encours de réalisation. Elles seront envoyées rapidement pour la diffusion sur la francophonie.
Nous nous préparons pour d’autres missions en France et en Afrique.
Merci de nous accompagner de vos prières et de votre soutien. Que le fruit abonde à votre compte.
C’est en haut, là où nous siégeons avec notre Seigneur Jésus-Christ, que nous puisons notre capacité et l’ardeur de servir le trésor de sa générosité, selon le vouloir de notre Père.
 
En Jésus
Yves Gravet

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.