mardi 26 avril 2016

LA FOI, une action divine dans le repos.

« Ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu. » Romains 10. 17.

LA FOI véritable naît et vient de la « semence » qu’est La Parole de Dieu. Croire en La Parole peut se limiter à une théorie quelconque. Or, la recevoir dans notre coeur en est une autre, elle implique notre désir de la vivre concrètement à partir de la révélation que nous en recevons par le Saint-Esprit. Chacun en retire la mesure de foi qui lui vient.

Toutefois, reprenons ce que l’apôtre Paul écrit.
« Mais tous n’ont pas obéi à la bonne nouvelle. En effet, Esaïe dit: Seigneur, qui a cru à notre prédication? » Romains 10. 16.

La foi véritable prend sa source dans La Parole de Dieu, elle est « La Bonne Nouvelle » accessible à toute personne, même pour les analphabètes, puisque la foi vient de ce qu’on entend (de la bonne nouvelle)
Tout disciple de Jésus a mission de faire entendre la bonne nouvelle; elle est libératrice, guérissante, offrant à toute personne la possibilité de reconnaitre l’oeuvre de Jésus accomplit à la croix comme étant la source de son salut personnel, et de se réconcilier alors avec Dieu pour marcher en nouveauté de vie. 

Depuis près de 40 ans, Dieu le Père de notre Seigneur Jésus-Christ que je sers, est fidèle à Sa Parole. 

L’usage de la foi qui nous vient, pour Michelle et moi-même, à partir de Ses promesses, nous témoigne Son action divine dans le repos. Car, même pendant la nuit, la semence de Sa Parole accomplit son oeuvre.
« Non, il ne somnole pas, il ne dort pas, celui qui garde Israël.
L’Eternel est celui qui te garde, l’Eternel est ton ombre protectrice, il se tient à ta droite. » Psaumes 121. 4-5.

Lorsque notre coeur s’unit au désir que le Saint-Esprit fait naître en nous Son Temple, conformément à la volonté de son plan, la foi est une action divine opérante en nous, qui fait vivre alors l’oeuvre de Sa Parole (prophétique). 

« Il dit encore: « Voici à quoi ressemble le royaume de Dieu. Il est semblable à un homme qui jette de la semence en terre; qu’il dorme ou qu’il reste éveillé, nuit et jour la semence germe et pousse sans qu’il sache comment. » Marc 4. 26-27.

Dès lors que nous acceptons, dans le but de servir les intérêts du Royaume de Dieu, de nous associer activement aux prescriptions des promesses que le Saint-Esprit nous révèlent, nous sommes bien souvent dans l’innocence de ce que Dieu opère en notre faveur. 
Ce qui importe donc, c’est ce qu’il nous fait entendre chaque jour  à partir de Sa Parole. Là est la Source de notre relation personnelle et intime avec Dieu notre Père, par voie de conséquence de tous nos actes bienfaiteurs inspirés de sa grâce surabondante dans notre vie. Dans son action divine à laquelle nous participons, le Saint-Esprit nous établit de jour en jour dans La confiance, le repos face à nos lendemains.

La foi qui nous vient de Sa Parole Lui est agréable, par conséquent, son action divine nous fait vivre dans le repos de ce que Dieu opère en son temps. 
Le Saint-Esprit nous introduit dans le concept de Dieu. En acceptant d’y entrer, s’offre à chacun le choix de vivre un nouveau mode de vie en étant au service de notre Seigneur Jésus-Christ; ce qui implique un changement de nature qui s’opère dans notre propre conception. C’est une illusion que de croire que Dieu peut entrer dans notre concept et favoriser nos propres idées.

« Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance. » Jean 10. 10.

« Déjà entendu! » s’exclameront certains. Oui. Mais que faisons-nous de ce que nous entendons? Les modes passent, et cachent en apparence des réalités qui demeurent. Les problèmes d’hier se représentent aujourd’hui. Les mêmes interrogations, les mêmes attentes subsistent. Vivement le prochain réveil!?

Nombreux sont ceux qui cherchent à entrer dans le pays de la promesse. Ils sont dans l’attente… de jour comme de nuit…

Que faire? Faire usage de la foi, elle est vivante et par elle nous saisissons les miracles qui émanent de l’action divine. 

Les miracles que Dieu opèrent aujourd’hui comme hier sont l’oeuvre de l’action divine. La foi est une action du divin en nous. Elle est une action inspirée de la Justice de Dieu. Elle est une action qui nait de Sa Parole dans le secret de notre chambre (coeur) en présence de l’Amour de Dieu.

Ce qu’un homme aura semé il le récoltera. 
La vie en abondance n’est pas être un millionnaire. 
La vie en abondance, c’est apprendre à dépendre de la source divine qui implique bien souvent des changements dans notre mode de vie.
La source de notre bonheur ne tarie pas, et dans la disette ou dans l’abondance, la nature de notre bonheur demeure égale. Notre richesse intérieure demeure la même. La générosité à tous égards s’exerçant toujours par le moyen de la foi, de l’action divine, en découle toujours des miracles bienfaiteurs.

« Que celui qui fournit de la semence au semeur et du pain pour sa nourriture vous fournisse et vous multiplie la semence, et qu’il augmente les fruits de votre justice. » 2 Corinthiens 9: 10.

Car nous savons où puiser notre capacité afin que notre foi produise en toutes circonstances une action divine pour semer dans dans le champ de mission où le Saint-Esprit fait de nous des ouvriers animés de Sa puissance au service de Sa Justice. Là est le repos du bienfaiteur jusqu’au jour de la moisson. Alors, le semeur et le moissonneur se réjouissent ensemble le moment venu.

« L’homme bon se fait du bien à lui-même, mais l’homme cruel provoque son propre trouble.
Le méchant réalise un gain trompeur, mais semer la justice procure un vrai salaire. Ainsi, la justice conduit à la vie, mais celui qui poursuit le mal trouve la mort. » Proverbes 11: 17-18.

Que l’oeuvre de la Parole se réalise en vous. Que de votre foi, liée à l’Amour de Dieu, découle en puissance son action divine pour son oeuvre Vie Comblée, bienfaitrice dans son champ de mission.


Fraternellement en Jésus.
Yves Gravet 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.