samedi 29 décembre 2012

Se dépouiller de 2012 ... se revêtir de 2013


2012 ? Dépouillons-nous des œuvres injustes

2013 ? Revêtons-nous de la Justice de Dieu en Jésus




Chers amis,

Notre récente visite missionnaire au Centre Chrétien Parole Vivante -C.C.P.V-, chez nos amis Esther et David TRAORE, à Fada N'Gourma, au Burkina Faso, a été, dès notre arrivée, marquée du sceau de la 'Justice' de Dieu.


Nous sommes arrivés le samedi soir. Nous devions poursuivre notre voyage, comme chaque fois, dès le lundi matin par le bus; ce qui implique qu'il faut chercher deux taxis, négocier le tarif... ce qui n'est pas une simple affaire, même si David est, comme d'habitude, le négociateur, tirant son plan au mieux des intérêts de chacun. Toutefois, cette fois-ci, c'est oublier que dans sa bonté, Dieu tire également le sien.

Voyager en bus est une chose. Dans le secret de nos cœurs, combien d'actions de grâces sont montées dans l’espérance de voyager un jour en voiture…
La prière de la foi, a une grande efficace; son exaucement arrive en son temps.

A Niamey, au Niger, soit à 500 km de Ouagadougou, le Saint-Esprit se mit en mouvement dans une humble demeure, là où habite une femme avec ses deux enfants; à l’écoute du Seigneur Jésus, pour servir ses bienfaits, le moment venu.

Dans le cadre de son activité professionnelle, cette femme devait se rendre à Ouagadougou, et, le loueur de voiture, attribué à son organisme employeur, lui fait part qu'il tenait gracieusement à sa disposition un véhicule; il était en conséquence pour le pays. Surprise, elle demande alors au Seigneur Jésus la raison d’une telle faveur? Et le Seigneur de lui répondre: "Va chercher mes serviteurs à Ouagadougou."
Dans ce même temps, s’ajoute une visite inattendue, une connaissance, qui se présente chez elle; dans la conversation, elle informe son visiteur de son déplacement; sur quoi, ce dernier lui promet de revenir vers elle, avant son départ. En effet, en fin de journée, le visiteur revient vers elle, lui remettant alors une enveloppe personnelle pour service rendu dans le passé, et il reprend sa route.
Notre sœur ayant effectué, au préalable, une estimation des frais de route qui s’élevaient à 230 Euros (150.000 CFA); et, nouvelle surprise, c'était exactement la somme que contenait cette enveloppe "miracle".
Et pour le retour, après s'être mise, jour et nuit, à jour de son travail, elle se mit de nouveau à notre disposition, avec sa voiture personnelle, pour nous ramener à la capitale.

Devant la bonté de Dieu, manifestée à notre égard à partir d'un cœur qui lui était disposé pour servir un aspect -important pour nous- de Sa Justice, nous ne cessions de Lui exprimer notre reconnaissance. L'impact de cette bonté se répandait en nous comme un fleuve de vie.
Si nous étions 'transportés' dans l’allégresse sur la route de Fada N'gourma, nous l'étions également dans les hauteurs célestes, les regards fixés sur Jésus, notre Justice. Chaque jour qui se levait, nous offrait le ciel ouvert et nous jouissions du repos que procure la Foi en Lui, et, surtout, l'inspiration du temps présent, ajustant alors notre action sur les priorités du moment.
Nous étions entourés d’actes de bienveillance, comme par 'nos enfants et nos petits enfants'.

En suivant notre Seigneur Jésus dans Ses œuvres, humblement je le crois, nous étions une voix prophétique, faisant entendre dans cette région ce que l'Esprit dit aux Églises. L'exercice de notre Foi ressemblait à une pirogue, glissant sur le fleuve de la vie, chargée de ses bienfaits pour qui désirait se servir par pure grâce. Il nous suffisait de veiller sur le mouvement de l'Esprit.

Allons-nous continuer à subir les pressions diaboliques du 2ème ciel, là où siègent les ténèbres?
Heureux celui qui écoute et veille à ce que sa lampe ne manque point d'huile (Matthieu 25: 1-13); au jour de la révélation, il se lèvera, et ira à la rencontre de Jésus Glorifié.
C'est ce temps prophétique qui est arrivé où nous devons nous lever et passer à l'autre bord, c'est-à-dire dans les réalités célestes, en vue d'accomplir, dans la dimension que le Seigneur a prévue, le service des Vainqueurs. La Foi en action fait alors reculer nos propres limites. Nous ne pouvons être en mesure de nettoyer concrètement ce 2ème ciel, qu'en parvenant, comme Jean, à 'monter' dans la Salle du Trône; ce qui implique la nécessité de revêtir Jésus-Christ Glorifié, afin que notre corps entre dans ce processus de transformation, jusqu'à être assis réellement avec Lui dans Sa gloire.

C'est une réalité qui fait partie du plan de Dieu, que nous devons rechercher à vivre, afin de participer à l'œuvre de l'Église des Vainqueurs, dont la mission est de vaincre ces ténèbres qui se tiennent dans ce 2ème ciel, et d'éjecter, enfin, l'accusateur (Apocalypse 12: 10-12); c'est un choix, il appartient à chacun de s’y engager, le cas échéant. A celui qui 'Vaincra'!?
Comment revêtir Jésus Glorifié ?
Croire que c’est possible, et, comme Jean, vivre le baptême de Feu –Gloire (Matthieu 3: 11-12).
Ne refusons pas d'entendre le Saint-Esprit qui nous parle du Haut des Cieux.
Jésus a dit à Marie, sœur de Lazare:
Jean 11: 40 Jésus lui dit: "Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?"
Alors, tandis que votre regard est fixé sur le pays de la promesse, croyez et voyez-le s'accomplir, et pouvant dire, comme l'apôtre Paul l'écrivait aux Philippiens, ses amis partenaires:
Philippiens 3: 12 Ce n'est pas que j'aie déjà remporté le prix ou que j'aie déjà atteint la perfection, mais je cours pour tâcher de m’en emparer, puisque de moi aussi, Jésus-Christ s’est emparé. 13 Frères et sœurs, je n’estime pas m’en être moi-même déjà emparé, mais je fais une chose: oubliant ce qui est derrière et me portant vers ce qui est devant, 14 je cours vers le but pour remporter le prix de l’appel céleste de Dieu en Jésus-Christ.15 Nous tous donc qui sommes mûrs, adoptons cette attitude et, si vous êtes d'un autre avis sur un point, Dieu vous éclairera aussi là-dessus. 16 Seulement, là où nous en sommes, marchons dans la même direction [et vivons en plein accord].

Revêtir réellement et corporellement Jésus Glorifié n'est pas une utopie, mais une réalité biblique qui dépasse nos réalités terrestres dans lesquelles nous sommes en captivité; sans cesse, nous sommes confrontés à l'injustice grandissante sous toutes les formes; et la chrétienté n'est pas épargnée. Certes, béni soit le Seigneur Jésus pour tous Ses bienfaits qui, çà et là où Sa Parole est prêchée, les effets miraculeux de Son Royaume se manifestent en faveur d'un grand nombre de personnes qui voient leur vie totalement transformée ici-bas. Mais il n'en demeure pas moins, que Dieu nous désire esprit-âme-corps dans Sa plénitude; poursuivons l'exploration du pays promis, comme d'autres de par le monde le font et rapportent des témoignages qui concordent entre eux, et avec La Parole.

La Foi, c'est croire ; et croire c'est agir avec détermination en vue de se positionner dans cette réalité céleste; ce que nous ne voyons pas encore, devient alors une réalité céleste visible pour celui qui croit et agit en conséquence.

Jésus-Christ Glorifié, en nous et sur nous, est la substance de Dieu, le reflet de Sa gloire dont l’empreinte sur notre être, esprit-âme-corps, doit devenir visible.

Hébreux 1: 3 Le Fils est le reflet de sa gloire et l’expression de sa personne, il soutient tout par sa parole puissante. Après avoir accompli [au travers de lui-même] la purification de nos péchés, il s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts.

1 Thessaloniciens 5: 23 Que le Dieu de la paix vous conduise lui-même à une sainteté totale et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irréprochable lors du retour de notre Seigneur Jésus-Christ! 24 Celui qui vous appelle est fidèle, c’est aussi lui qui le fera.
Chers amis, Michelle et moi, nous vous souhaitons de Bonnes Fêtes de fin d'année, en famille, avec vos amis.
Et pour vous qui êtes seul(e), à l'hôpital, dans le deuil, ici, à Royan, nos pensées, nos mains sont tournées vers vous ; que Dieu, le Père de toute consolation, vous témoigne Sa présence réelle en Jésus, et comble votre être – esprit-âme et corps.

Voulez-vous commencer avec nous cette année 2013 ?
Envoyez-nous un petit mot et partagez-nous votre fardeau du moment ; avec vous nous prierons.

Et pour nous engager ensemble dans cette année 2013, je vous invite, dans un acte de Foi, à vous joindre à nous: portons notre regard sur Jésus Glorifié, avec ce désir que tout notre être, esprit-âme-corps- soit embrasé en Lui et s’élève avec Lui dans Sa Gloire. C'est Lui qui le fera.

A l'aube de cette année 2013, nous sommes assurés d'être bénis de Lui.
Éphésiens 1: 3 Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes. …
Entrons dans nos bénédictions célestes et bénissons-nous mutuellement au Nom de Jésus.

Avec certitude, nous pouvons alors déclarer à l’égard de chacun et de chacune, au Nord, au Sud, à l'Ouest, à l'Est:
"Mon frère, ma sœur, tu es béni(e) de notre Père en Jésus. Amen!"
En Lui.
Vos chers amis
Michelle et Yves GRAVET






  
PS: Pour introduire cette année 2013, que du Haut des Cieux, là où vous et nous, nous sommes appelés à siéger avec Jésus, votre libéralité soit exécutée dans un acte empreint de la Justice de Dieu, en vue d'implanter, par le moyen de Son œuvre Vie Comblée, l'œuvre de Sa Gloire dans le cœur de ces pierres vivantes vers lesquelles nous sommes envoyés pour aimer et servir; le Saint-Esprit œuvre à nous rassembler tous dans la Salle du Trône. Merci.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.